Version Française L'Origine du Backgammon English Version

Accueil | Chronologie | Bibliographie | Galerie | Recherche | Liens | Contact ]

----------------------------

 

Statuto del Castello di Montegabbione - 16ème Siècle

Source : Archivio Comunale di Montegabbione

De pena ludentis ad ludum taxillorum

De la peine à qui joue aux jeux de dés

Nemo ludat ad ludum taxillorum vel ed alium ludum ad quod denarii vel alie res perdentur vel vincantur in castro Montiscabionis vel eius districtu ad penam centum solidorum denariorum pro quolibet et qualibet vice, receptator vero ludi vel qui luxoribus pecuniam nutuaverit etiam quilibet ipsorum solvat eamdem penam et nichillominus de eo quod vinceretur vel perdaretur vel mutuaretur nullum ius reddatur nec dictus talis actionem habeat petendi vel repetendi et ille intelligatur receptator ludi qui bis contaverit ant teneretur aut aliquod lucrum haberet a lustribus aut ipsos receptaret in domo vel taberna liceat tamen cuilibet ludere ad tabulas cum taxillis cum totis tabulis possit etiam ludi ad pellam, ad ludum triumphorum magnorum et etiam ad morram ludi possit vinum causa libendi sine aliqua pena

Quiconque jouera aux jeux de dés ou à tout autre jeu comportant un gain ou une perte d’argent sera soumis, dans la forteresse de Montegabbione ou dans son district, à une peine de 100 pièces d’or pour chaque et toute offense. Celui qui favorise les jeux ou qui en tire profit sera aussi soumis à la même peine et rien de ce qui a été gagné, perdu ou prêté ne sera rendu même si cela est demandé et est considéré comme favorisant les jeux celui qui gère les gains des jeux ou les accepte lui-même chez lui ou dans une taverne. Il est cependant permis de jouer sans une quelconque peine aussi bien au jeu des tables avec des dés avec totae tabulae, ainsi qu’au jeu de paume, au tarot et aussi au jeu de la mourre si l’enjeu de la partie est un verre de vin.